Accueil » Il ne peut y avoir qu’une seule religion vraie

Il ne peut y avoir qu’une seule religion vraie

Par Brice M.
0 Commentaire
image_pdfimage_print

« La Religion chrétienne est la seule Religion divine.

La Religion Chrétienne est la Religion révélée par Dieu ; par conséquent la seule Religion vraie, obligatoire pour tous.

Le voyageur, arrivé sur le sommet d’une montagne, jette un coup d’œil en arrière pour se rendre compte du chemin parcouru, et un coup- d’œil en avant pour le voir le chemin qui lui reste à parcourir. Il est bon de faire ainsi nous-mêmes.

Nous avons constaté les vérités suivantes :

1° Il y a un Dieu éternel, créateur et souverain Maître de toutes choses. La raison et la conscience proclament irrésistiblement l’existence de cet Etre suprême et infiniment parfait.

Pour les chrétiens, à ce témoignage vient s’ajouter celui de la Révélation, qui est encore plus sûr, parce qu’il est divin. Dieu s’est montré, il a parlé, il a fait des miracles.

2° Le bon Dieu, par sa Providence, prend soin de ses créatures, et surtout de l’homme, son enfant de prédilection.

3° L’homme, composé d’un corps et d’une âme spirituelle, libre, immortelle, a été créé par Dieu pour le connaître, le servir sur la terre et jouir de lui dans la vie future. Il a donc des devoirs à remplir envers son Créateur et son Père.

4° L’ensemble de ces devoirs s’appelle la Religion. Elle est absolument nécessaire à l’homme, à la famille, à la société.

L’histoire témoigne que partout et toujours la Religion fut considérée par les hommes comme un devoir et une vertu, l’impiété comme un vice détestable. L’homme qui vit sans religion est un être incomplet ; un pauvre ignorant qui ne sait pas pourquoi il existe ; un méchant serviteur, un mauvais fils qui oublie et outrage son père.

Il ne suffit donc pas d’être honnête homme selon le monde, c’est-à-dire de mener vis-à-vis des autres une vie soi-disant honorable ; il faut prier, adorer Dieu chaque jour, obéir à toutes ses loisirs, pratiquer la religion et servir Dieu comme il veut être servi par nous. Vivre dans l’indifférence comme s’il n’y avait ni Dieu, ni jugement, ni ciel, ni enfer, ni éternité, c’est plus qu’un péché, c’est une monstruosité….

Tous, qui que nous soyons, riches et pauvres, jeunes et vieux, nous sommes créés et mis au monde, non pour nous amuser, ni pour gagner de l’argent, ni pour jouir, mais avant tout, pour servir Dieu. Ceux qui ne servent pas le bon Dieu, loin d’être honnêtes, sont de triple fous, et de grands criminels, plus criminels que les voleurs et les assassins, puisque les devoirs qui regardent Dieu sont plus importants que ceux qui concernent nos semblables.

De plus, la Religion a été considérée dans tous les temps et chez tous les peuples, comme intimement liée aux intérêts de l’homme, à la conservation et au bonheur de la famille et de la société. C’est sur la croyance en Dieu et à sa Providence que les législateurs ont établi leurs institutions et fondé l’édifice social. Sans religion point de société possible.

5° Nous avons expliqué la nature de la Religion et les éléments essentiels qui la constituent. Toute religion renferme un dogme, une morale, un culte. Le culte, ou l’ensemble de pratiques par lesquelles on honore Dieu, doit être à la fois intérieur, extérieur, et social. Il est impossible à l’homme de vivre en être raisonnable sans rendre à Dieu ce triple culte. La Religion a donc sa racine dans la nature de l’homme et dans les attributs de Dieu.

6° Il ne peut y avoir qu’une seule religion vraie, car la vérité est une, et rejette toute erreur. Donc, par le fait, il ne peut exister qu’une religion bonne, car il n’y a de bon que ce qui est vrai ; et Dieu ne peut être honoré par l’erreur et le mensonge.

7° Nous connaissons la Religion de deux manières :1) par la voie naturelle de la raison 2) par la voie surnaturelle de la Révélation. La religion connue par la raison, s’appelle la Religion naturelle ; la Religion connue par la Révélation se nomme Religion surnaturelle. Il y a pour tout homme une obligation grave de chercher si Dieu a positivement révélé une religion, et d’embrasser la Religion révélée, si elle existe. Car Dieu est le Maître, et c’est à lui de déterminer la Religion par laquelle il veut être honoré et servi par l’homme, sa créature.

8° La Révélation n’est pas seulement possible, elle est moralement nécessaire pour nous faire connaître les dogmes et les préceptes de la religion naturelle. Sans elle, le genre humain, pris dans son ensemble, ne pouvait arriver à connaître, avec certitude et sans mélange d’erreur, toutes les vérités religieuses et morales requises pour honorer Dieu et bien vivre. L’expérience de six mille ans le démontre. 

9° Dieu peut aussi révéler une religion surnaturelle, dans son dogme et dans sa morale, et si Dieu la révèle, tout homme a l’obligation grave de l’embrasser, car Dieu, comme Créateur, a un souverain domaine sur toutes ses créatures, et l’homme est tenu de se conformer aux volontés de son Créateur.

10° En fait, l’histoire nous apprend que Dieu a révélé une religion surnaturelle et positive. Nous en avons pour preuve : 1) le témoignage du peuple juif ; 2) celui du peuple chrétien répandu sur toute la terre ; 3) nous pouvons aussi ajouter le témoignage de tous les peuples ; car, comme nous le verrons bientôt, les traditions de tous les pays nous prouvent que Dieu a parlé aux hommes, pour leur faire connaître les vérités qu’ils devaient croire et les devoirs qu’ils avaient à remplir.

Les monuments de la Révélation sont les livres de l’Ancien et du Nouveau Testament, dont la collection forme le plus beau livre qui existe au monde, la Bible. La Bible, qui demeure la plus ancienne et la plus sérieuse des histoires, quand même on ne tiendrait pas compte de son autorité divine, nous rapporte que Dieu, dès le commencement du monde, a instruit les hommes de la Religion ; d’abord par lui-même, ensuite par Moïse et les prophètes, et enfin par son propre Fils fait homme, Notre Seigneur Jésus-Christ.

11° A quelles marques peut-on connaître la Religion divine ? A deux marques ou signes infaillibles : le miracle et la prophétie. Nous avons prouvé contre les rationalistes modernes, que les miracles sont possibles ; qu’on peut les constater, et qu’ils sont le signe, le cachet infaillible d’une Religion divine. Ils sont la signature de Dieu.

12° Il nous reste à montrer que la Religion chrétienne est la Religion révélée par Dieu ; la seule confirmée et authentifiée par la signature divine : les miracles et les prophéties.

Puisque la vraie Religion est nécessaire à l’homme, son origine doit remonter au berceau du genre humain. C’est ce qui a lieu pour la religion chrétienne. Elle n’a pas commencé à la venue de Jésus-Christ, mais à la création de l’homme. Cette Religion divine a eu trois phases distinctes : 1) la période patriarcale ; 2) la période mosaïque ; 3) enfin la période chrétienne. »

Extrait de “La Religion Demontrée Ou les Fondements de la Foi Catholique Devant la Raison et la Science

– P. A. Hillaire, 1900

p.139

Lire aussi

Laisser un commentaire

QUI SOMMES NOUS

“La Contrerévolution en marche” est un média catholique oeuvrant au Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ.

Enfants respectueux de l’Église, nous nous soumettons à son infaillible autorité, et nous déclarons accepter d’avance son jugement si, malgré nos précautions, nous nous sommes trompé en quelque chose.

CONTACT

E-mail:

info@contre-revolution.fr

 

Suivez- NOUS sur les réseaux sociaux