Accueil » L’Eglise conciliaire : « une fausse église conduisant les fidèles à l’apostasie. » Mgr Carmona

L’Eglise conciliaire : « une fausse église conduisant les fidèles à l’apostasie. » Mgr Carmona

Par Pierre Joly
Mgr Carmona

Mgr Moïsés Carmona Rivera, dans une lettre au chanoine Justino Salmeron datant du 8 Juillet 1990 dénonçait la fausse église conciliaire née de Vatican II. Il y rappellait que l’Eglise ne peut pas nous enseigner l’erreur. Si elle est dans l’erreur explique t-il alors c’est qu’elle n’est pas l’Eglise une sainte catholique mais une fausse église.

« Vous avez connu comme moi cette même Église, vous avez étudié comme moi le même catéchisme, et au séminaire, nous avions étudié la même théologie sacrée. Pensez-vous que cette Église, assistée comme elle l’est par le Christ et par le Saint-Esprit, pourrait, en un instant, s’écarter de la Vérité Divine et nous enseigner l’erreur ? Si tel était le cas, alors il s’ensuivrait que le Christ n’est pas Dieu, car Dieu ne ment pas, et il est toujours fidèle à ses promesses.

Si donc vous croyez vraiment que le Christ est Dieu, alors pourquoi vous êtes-vous laissé éblouir par les changements qui se sont produits ? Pensez-vous que les deux cent soixante successeurs légitimes de Saint Pierre nous ont trompé pendant près de vingt siècles ? […] Mais quelle horreur ! Dans le journal “El Heraldo de Mexico“ du 27 Mai de l’année en cours [1990], je lis ces mots qui me tombent dessus comme un sceau d’eau glacée : “Les critiques faites à l’Église catholique par les groupes maçonniques, loin de la blesser, servent à l’aider et à corriger ses erreurs.“ Qui a dit ces mots ? Ils ont été prononcés par nul autre que le grand primat du Mexique, dans la tente de ciment où est détenue Notre Dame de Guadalupe, lors de la Messe annuelle dite pour les malades. Quelle déception ! Corripio Ahumada, le plus haut représentant de cette église, est venu confesser publiquement que celle-ci a commis des erreurs.

Mais si elle est dans l’erreur, alors elle n’est pas l’Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique que le Christ a instituée ; ce n’est donc pas la vraie Église ! Je resterai donc pour toujours avec l’Église des deux cent soixante successeurs légitimes de Saint Pierre, avec l’Église des grands conciles œcuméniques, avec l’Église qui, comme son divin fondateur, est immuable, perpétuelle et indéfectible, et qui doit subsister comme le Christ l’a fondée, sans céder à sa mission surnaturelle et sans interruption jusqu’à la fin du monde.

 Je déteste de toute mon âme cette fausse église qui conduit les fidèles à l’apostasie sans qu’ils ne s’en rendent compte ; je déteste ces « évêques » qui, n’étant plus des pasteurs légitimes, mais des mercenaires, sont devenus des loups, et sont entrés dans la bergerie à travers la clôture pour dévorer les brebis que nous devons prévenir : “Malheur aux pasteurs qui perdent et déchirent le troupeau de mon pâturage, dit le Seigneur ! C’est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, Dieu d’Israël, aux pasteurs qui paissent mon peuple : Vous, vous avez dispersé mon troupeau, et vous l’avez chassé, et vous ne l’avez pas visité ; voilà que moi je vous visiterai pour la malice de vos œuvres, dit le Seigneur. Et moi-même je rassemblerai les restes de mon troupeau, de toutes les terres dans lesquelles je les aurai jeté, et je les ferai retourner à leurs champs ; et ils croîtront et ils se multiplieront.“ (Jérémie 23 ; 1-3). »

Traduction: Pierre Joly

Source: http://capillavedia.blogspot.com/2017/03/una-muy-actual-carta-de-mons-moises.html

Lire aussi

Laisser un commentaire

QUI SOMMES NOUS

La Contrerévolution en marche est un média en ligne oeuvrant au Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ en France, afin de rétablir un ordre politique et moral chrétien.

CONTACT

E-mail:info@contre-revolution.fr

 

 

Copyright© 2022 

LaContrerévolutionEnMarche