Accueil » Le programme politique contre-révolutionnaire de Mgr Gaume.

Le programme politique contre-révolutionnaire de Mgr Gaume.

Par Brice Michel
programme contre-révolutionnaire mgr Gaume

Pour mettre un terme à la destruction de la France nous explique Mgr Gaume, il faut avant tout y restaurer le règne de Dieu : « L’ordre ne sera rétabli que lorsque Dieu sera remis à sa place et l’homme à la sienne : Dieu dans ses droits, l’homme dans ses devoirs ». Dans son ouvrage « Où en sommes nous », Mgr Gaume nous donne les grandes lignes de ce programme de restauration de la France. Les quelques mesures clés qu’il indique sont fondamentales. Elles constituent le socle de base d’un véritable programme politique contre-révolutionnaire digne de ce nom. Elles devraient figurer à notre sens dans les programmes ou les statuts de tous les partis politiques, institutions, organisations qui veulent travailler véritablement au relèvement de la France. En un mot, il s’agit de « réconcilier la France avec Dieu » en « défaisant sur toute la ligne l’oeuvre de la Révolution. »


« Afin que l’Etat redevienne ce qu’il doit être et ce qu’il est par son institution même, le ministre de Dieu pour le bien, minister Dei in bonum, il faut :

1° Bannir à tout jamais de la constitution ce qu’on appelle sottement les principes de 89. Contrefaçon révolutionnaire des principes sociaux du christianisme, ces prétendus principes destructeurs de toute hiérarchie, sont le renversement radical de la société ;

2° Y substituer carrément les principes catholiques, conservateurs de la hiérarchie sociale et source unique de la liberté, de l’égalité et de la fraternité véritable ;

3° Rétablir légalement les trois grands corps de l’Etat, solides bases de l’ancienne monarchie française, afin d’avoir la représentation vraie de toutes les forces vives de la nation, et supprimer ainsi le suffrage universel, qui n’a été et qui ne
sera jamais qu’un mensonge au profit de l’intrigue ;

4° Rayer l’athéisme du code, en cessant de mettre toutes les religions sur le même pied d’égalité ;

5° Supprimer le mariage civil ;

6° Faire cesser la profanation du dimanche ;

7° Laisser à l’Eglise sa pleine liberté d’action, et lui reconnaître tous les droits d’une personne civile et indépendante ;

8° Décentraliser le gouvernement, en transportant hors Paris le siège du pouvoir ;

9° Décentraliser l’administration, en rétablissant les anciennes provinces avec leurs franchises ;

10° Décentraliser l’instruction, en rétablissant nos vingt universités d’autrefois ;

11° Rétablir dans toute sa plénitude l’autorité paternelle, en lui rendant le plein pouvoir de tester, et en déclarant que les pères de famille, par rang d’âge, formeront seuls et de droit le conseil municipal de chaque commune ;

12° Proscrire les sociétés secrètes ;

13° Réprimer sans pitié la licence de la presse.

En un mot, défaire sur toute la ligne l’oeuvre de la Révolution. »


Source: « Où en Sommes nous? : étude sur les événements actuels : 1870 et 1871 »  Mgr Gaume p. 337


Lire aussi

1 Commentaire

Laisser un commentaire

QUI SOMMES NOUS

La Contrerévolution en marche est un média en ligne oeuvrant au Règne Social de Notre Seigneur Jésus-Christ en France, afin de rétablir un ordre politique et moral chrétien.

CONTACT

E-mail:info@contre-revolution.fr

 

 

Copyright© 2022 

LaContrerévolutionEnMarche